KNOWHERE

Suspends le cours des choses

La ville te fait gagner du temps.

Pourtant, tu ne t’y sens toujours que pressé·e. Tu es emporté·e par le mouvement. Une accélération du monde qui le rend pauvre, sec et froid.

Il manque de résonance : ce moment dans lequel tu te sens comme arrêté·e, suspendu·e.

Oppose la démesure

Tu n’es jamais allé à New York, mais tu as vu Central Park. La Tour Eiffel de Paris. Le Colisée de Rome. Le Taj Mahal d’Agra.

Tu connais les monuments de ce monde.

Il y a peut-être plus à découvrir dans les chemins du quotidien, du détour urbain et de la surprise nonchalante.

Du coin de la rue plus que de la colline sacrée.

Laisse une trace

Tu es anonyme. Dans la ville, tu croises, mais tu ne rencontres pas.

À vrai dire, tu n’as pas de comptes à rendre. Tu es libre de tes mouvements dans une certaine mesure.

Mais tu ne te différencies pas des autres. Tu es éphémère.

La ville pourrait devenir ta mémoire, si tu lui racontais tes histoires.

Pointe du doigt

Depuis des mois, la musique s’est arrêtée, le projecteur s’est éteint, les rideaux sont tirés.

Fin de la culture. Tout le monde chez soi.

Il te faut venir t'inspirer du contexte et inventer in situ, t’emparer d’espaces urbains en marge, non considérés et non dédiés.

Faire des non-lieux nos prochaines rencontres.

Knowhere c’est un projet culturel. À l’heure où la crise sanitaire met à mal les mondes de la culture, de l’art et de l’éducation, nous devons garantir un accès et le partage de ceux-ci.

Knowhere c’est la création d’un récit commun sur des espaces délaissés, méprisés, oubliés.

Chaque utilisateur est amené à partager une anecdote, une histoire, une photo, un récit sur l’un de ces non-lieux. Tous les récits réunis participent à faire vivre celui-ci, en lui apportant un regard.

Knowhere c’est une application pour ceux qui aiment marcher hors des sentiers battus.
L’application permet de géolocaliser et référencer les non-lieux de la ville de Caen.

De même, elle offre la possibilité à des propriétaires de terrains de les mettre temporairement à disposition d’artistes souhaitant les investir à l’instar d’un recensement d’appels à projets artistiques. Un système de vote participatif est mis en place afin que les utilisateurs et utilisatrices puissent choisir les projets qu’ils et elles veulent voir se produire à Caen.

Face à cette crise inédite, ces non-lieux nous offre la possibilité d’y développer des pratiques artistiques comme autant de réponses possibles à l’inattendu, à l’impensable.

Knowhere c’est un jeu inédit et accessible à toutes et tous. Un jeu de piste pour redécouvrir la ville à travers les lieux que l’on n’a pas l’habitude de regarder ou traverser. Un jeu où l’on apprend en explorant.

Partez avec nous à la recherche de ces non-lieux, ces espaces interstitiels, cachés, délaissés dans votre ville.
Aidez-nous à porter un nouveau regard sur ces lieux qui bruissent.
Proposez-nous vos idées et vos projets pour donner vie à ces espaces.

L'équipe

Zoë Le Roi, étudiante en urbanisme à Sciences Po Rennes Les non-lieux, les espaces délaissés, abandonnés, les friches sont ces espaces qui peuvent constituer un immense terrain de jeu pour explorer de nouvelles manières d’habiter, de penser et d’organiser la ville

Ninon Dorino, étudiante en urbanisme à Sciences Po Rennes Ce qu’il y a de propice aux non-lieux, c’est qu’ils proviennent de la Surmodernité de la ville, et donc qu’à l’avenir, ils seront de plus en plus nombreux. Dès lors, s’en emparer dès aujourd’hui, c’est répondre aux enjeux urbains futurs .

Bastien Hubert, étudiant en Cybersécurité et E-paiement à l'ENSICAEN Le développement de Knowhere est pour nous une expérience singulière, car il questionne notre rapport aux non-lieux qui nous entourent, que nous voyons sans regarder, que nous traversons sans même y penser.

Nicolas Weber, étudiant en Cybersécurité et E-paiement à l'ENSICAEN Cette application m'a permis de prendre conscience de tout le potentiel de ces non-lieux et de l'impact qu'ils peuvent avoir sur la revitalisation d'une ville.

Matthieu Bell-Montembault, étudiant en Cybersécurité et E-paiement à l'ENSICAEN Knowhere m'a ouvert les yeux sur ces non-lieux auxquels je ne prêtais aucun regard. De leur silence ressort des histoires, et j'aime désormais m'y arrêter, prendre le temps d'observer et d'écouter.

Alexis Boulon, étudiant en Cybersécurité et E-paiement à l'ENSICAEN Ce projet est l'occasion rêvée pour les villes de transformer des lieux dépourvus d'apport culturel en points d'intérêts tout en donnant des opportunités aux artistes.

Victor Racine, alternant en Cybersécurité et E-paiement à l'ENSICAEN Permettre la récupération de non-lieux tout en urbanisant les cohortes déceptives. Ce projet permet la revitalisation de lieux sans potentiel apparent au travers de l'histoire de chacun.

Benjamin Samuth, étudiant en Image & Son et Intelligence Artificielle à l'ENSICAEN Après la mort d'Han Solo, j'étais totalement perdu. Errant aux travers des rues désertes de Caen, je cherchais un sens à ma vie. C'est alors que j'ai découvert KNOWHERE™ et mon visage s'est rajeuni.

En vrai de vrai...
Comment s’en servir ?